Art danse

Enseignement facultatif et de spécialité

Vous aimez la danse ? Au lycée Dr Lacroix c’est un atout pour le Bac. 

Fort pourcentage de réussite au bac L art danse (90 à 100%). Très bons résultats en option facultative art danse. 

Plaquette de présentation

Télécharger et consulter la plaquette descriptive : 

 

Les poursuites d'études possibles

 

Les poursuites d’études générales  (hors Arts):

Les élèves ayant suivi un enseignement L - art Danse ont les mêmes débouchés que les élèves de L, y compris les orientations les plus sélectives.

  • Les CPGE littéraires et artistiques : les Classes Préparatoires  aux Grandes Ecoles littéraires et artistiques sont divisées en différentes voies qui permettent de préparer plusieurs concours : Ecoles normales supérieures, Ecole des Chartes, Ecoles de commerce. Il est également possible de se présenter l’entrée des Instituts d’études politiques ou d’écoles de journalisme.
  • L’Université : préparation de la Licence en 3 ans puis d’un Master en 2 ans.
    • Lettres et langues permettent de se préparer, outre aux métiers de l’enseignement, à des carrières dans la communication, l’information, l’édition, la culture, la traduction, le tourisme … Les spécialités de Licence : Lettres modernes, Lettres classiques, Langues étrangères appliquées, Langues littérature et civilisations étrangères, Sciences du langage, Communication
    •  Sciences Humaines et sociales comprennent Philosophie, Psychologie, Sociologie, Histoire, Géographie. Outre les débouchés de ces spécialités, elles permettent aussi de se diriger vers le journalisme, la documentation, l’urbanisme, l’aménagement…
    • STAPS (sc. et techniques des activités physiques et sportives) vers l’enseignement, l’entrainement ou la gestion d’équipements sportifs
  • Les BTS et DUT : S’ils ne sont pas prioritaires pour intégrer les Brevets de techniciens supérieurs, les L peuvent cependant être admis dans des spécialités telles le tourisme, le commerce international. En DUT, les départements  comme Information-communication sont bien adaptés.
  • Les écoles spécialisées :
    • Social : Assistant social, Educateur spécialisé ou Educateur de jeunes enfants recrutent sur concours après le bac pour préparer en 3 ans au Diplôme d’Etat.
    • Paramédical : les formations aux métiers d’infirmier ou d’assistant social sont accessibles, après réussite à un concours d’entrée en école.
    • Sciences politiques : les Instituts d’Etudes Politiques recrutent sur concours, près le bac, pour 5 ans d’études, vers l’administration, la gestion, l’économie, l’international, la communication …

Les poursuites d’études en Danse 

  • Vers l’enseignement : Diplôme d’Etat de professeur de Danse (en 2ans), après l’obtention de l’examen d’aptitude technique ou du DEC, ou passage de l’examen du Certificat d’aptitude.
  • Vers les carrières d’interprète : dans les écoles supérieures de danse d’Etat (CNS Paris, Lyon, Ecole de l’opéra national de Paris) ou dans l’une des écoles supérieures sous contrôle de l’Etat (CNDC d’Angers, ENSD Marseille, CND Pantin, Ecole Rosella-Hightower)
  • Licence Arts : théâtre et danse / U. Nice, Master Ethnomusicologie et anthropologie de la danse/ U. Clermont-Ferrand, Master Théorie et pratique des arts / U. Nice)

Les métiers du spectacle vivant 

  • Formations aux métiers techniques du spectacle vivant (maquillage artistique, lumière ou son, costumier, régisseur) en écoles spécialisées, ou à l’organisation : BTS audiovisuel option gestion de production.
  • Formation à la direction de spectacle vivant (ex : Master pro Lettres et langues spécialité management du spectacle vivant / U. Brest, Master conception de projets artistiques – spectacle vivant / U. Strasbourg)

Les métiers de l’action culturelle :

  •  Formations préparant à l’administration de la culture, de ses institutions et structures (Ex : Master Droit, éco, gestion  mention Administration des institutions culturelles / U. Aix-Marseille)
  • Formations préparant à l’élaboration et au développement projets culturels  (Ex : Master Gestion mention Management des organisations et des manifestations culturelles/ U. Aix-Marseille, Master  Sc. humaines Stratégies du développement culturel-médiation de la culture et du patrimoine / U.  Avignon)
  • Formations autour de la médiation culturelle et de la communication (Ex : Licence pro. Sc. humaines et sociales  - conception de projets et médiation artistique et culturelle / U. Bordeaux 3,  Licence pro. Médiation culturelle et développement de projets pour la danse et le cirque / U. Toulouse 3, Master Médiation culturelle – conception et mise en œuvre de projets culturels / U. Paris 3)

Lettres de témoignages

Hingant Maëlys

 Si tu lis cette lettre, c'est que tu t'intéresses à la danse, soit tu te questionnes à propos de la danse au lycée, soit tu as quelques doutes par rapport à cette discipline. Saches qu'en art danse, les élèves ont un cursus très différent, certains n'ont même jamais fait de danse ou très peu. L'essentiel est d'être curieux, il faut oser se lancer, surtout si tu apprécies la danse en général et l'art chorégraphique (comme les spectacles de danse).

Dans mon cas, par exemple, mon inscription en art danse s'est faîte à la dernière minute. Comme toi, j'avais tout un tas d'incertitudes. Finalement, avec le recul, j'ai eu la chance de passer le bac avec la danse. La danse devient plus qu'une passion, elle devient nécessaire et les heures de la semaine semblent infiniment courtes et ne sont pas considérées comme une matière magistrale car l'on y prend beaucoup de plaisir. La danse au lycée a une approche très différente de celle que nous connaissons en activité extrascolaire. Je vais essayer de t'expliquer ce que tu vas découvrir mais également ce que cela va t'apporter.

Ce n'est pas la danse en général que tu vas découvrir. Le programme est rigoureux et porte sur des problématiques artistiques, des artistes, des œuvres et des mouvements chorégraphiques, toute l'histoire passionnante de l'art danse. Ce tout est un ensemble de connaissances théoriques que tu devras maîtriser sur le bout des doigts. Cela te paraît sûrement impressionnant, et je peux le comprendre, mais ce lourd bagage théorique tu vas constamment le manipuler (pendant deux voire trois années), et à force tu le connaîtras par cœur. L'objectif pour toi sera de te créer une culture artistique chorégraphique mais également au-delà du domaine de la danse (arts plastiques, nouvelles technologies, musique...).

Les connaissances associées à la culture artistique te permettront de répondre aux attentes en vue de l'examen. Pour t’entraîner, tu auras de nombreux devoirs à rendre afin d'être guidé et de progresser, le professeur met à ta disposition des outils d'analyse et de méthodologie à suivre à lettre si tu veux qu'ils deviennent des réflexes. De plus, la théorie est toujours en lien avec la pratique ce qui est déjà une amorce pour la mémorisation du « classeur », principal outil méthodologique.

En pratique, tu décèleras des langages corporels variés, tu verras ce qu'est la création et ses différents univers jusqu'à la représentation. Lors des cours d'art danse, tu devras être danseur interprète, danseur chorégraphe et également, danseur spectateur. Ces trois positions sont les compétences pratiques attendues au bac. Ne t'en fait pas, le jour de la rentrée Mme PouPou sait que tu n'as aucune idée de comment répondre à ces trois attentes. Elle est là pour te les transmettre, et tu peux me faire confiance, en suivant ces conseils, tu seras prêt le jour du bac. C'est pendant le cour qu'il faut oser se lancer et surmonter le regard des autres élèves (à force de passer devant les autres, tu prendras confiance en toi et ton appréhension s'effacera). Toujours autour du programme, tu assisteras à des stages, des événements, des spectacles, des rencontres en bord de scène, des films sur la danse, des répétitions, des interventions pendant les heures de cours et des rencontres d'artistes professionnels : dont tu devras écrire ton ressenti à travers le « carnet de bord ».

Ce que la danse au lycée va t'apporter sera bénéfique. La méthodologie que tu vas acquérir te sera utile dans d'autres matières qui n'ont pas le temps de l'aborder. Tu auras mémorisé des connaissances approfondies autour des thématiques du programme et une large culture artistique. Tant en théorie qu'en pratique, tu auras obtenu les clés d'analyses du répertoire et une excellente préparation aux examens. Le principal des réponses dont tu as besoin se trouve dans ton classeur et dans ta capacité de réflexion, d'autres documents sont à ta disposition au CDI et à la médiathèque ;

beaucoup d'entre nous ont échoué aux devoirs à cause d'internet qui se révèle être une grande perte de temps et d'analyse personnelle. La pratique te donnera, au niveau personnel, une certaine créativité, une ouverture d'esprit, une grande sensibilité artistique, un regard et un esprit critique, mais surtout de la confiance en toi (très utile lorsque tu passeras les oraux), de nouvelles approches au niveau technique, une disponibilité corporelle, et enfin, une gestion du travail de groupe et du projet bac.

Pour clôturer cette lettre, tu auras à ta disposition la salle de répétition au lycée, le studio de danse au théâtre et les plateaux de représentations au théâtre. J'espère que tu as maintenant un meilleur aperçu de la danse au lycée. Si tu as des questions pense à te rendre aux journées portes ouvertes, ou bien, contacte Mme Pouget ou ses anciens élèves du lycée Docteur Lacroix.

La danse et la réussite n'attendent plus que toi ;-)

Maëlys 

 
Lettre de Claret Camille (30/09/10)


Lettre à un nouvel arrivant.
  
Je vais commencer par le début, là où tout a commencé. Ma vie a pris son envol lors de ces trois années en danse, je vais donc vous dire ce que ça m'a apporté.
 
Le lycée, une rentrée difficile. On ne connait presque personne, on ne connait pas le lieux, et surtout on va entrer dans une nouvelle section. On ne sait pas très bien ce que c'est...à par que c'était de la danse.
Pour ma part, je suis allée en danse parce que j'aimais cela, j'ai commencé très jeune et aujourd'hui encore, cela est une part essentielle de ma vie.
Ma vision de la danse a été bouleversée après cette première approche lors de notre année en seconde. La danse ce n'était pas seulement «des mouvements chorégraphiés» c'est devenu bien plus. La danse , c'est des courants artistiques, une manière de penser, un moyen de s'exprimer, une manière de vivre pour certains.
 
Nous avons la chance d'être en partenariat avec le théâtre de Narbonne ce qui amène une chance inouie de pouvoir travailler dans un lieu où le spectacle est maître.
La danse m'a donné une culture générale, je dois dire impressionnante. Je suis en faculté d'histoire et tout au long de mon cursus en enseignement art danse, je me suis aperçue que la danse et l'histoire étaient liées, les différents courants artistiques naissent car ils ont tous un rapport avec un ou des faits historiques.
 
La danse au lycée Lacroix m'a amené une vision très large de l'art.
Grâce à cette section ,j'ai eu la chance de voir un nombre in-quantifiable d'œuvres d'art , j'ai des connaissances sur les arts plastiques, sur la musique grâce à des chorégraphes contemporains tel que Trisha Brown qui ont collaboré ou co-signé des œuvres avec d'autres artistes.
La danse m'a permis de rencontrer des artistes merveilleux, des danseurs, des chorégraphes, des musiciens. La danse m'a permis de voir de nombreux spectacles tout autant magiques les uns que les autres. Voir des spectacles comme «Manifestement» de Yann Lheureux peut déstabiliser quelqu'un qui n'a pas vraiment de connaissances en danse. Pour moi cela a été simplement une nouvelle manière de concevoir un spectacle.
Ce chorégraphe nous a fait nous poser tout un tas de questions, je n'aurais jamais pensé avoir ce regard critique lors des spectacles. Aujourd'hui dès que je regarde un film de danse, un spectacle de danse ou une œuvre d'art, toutes mes connaissances réapparaissent et je mets un nom sur ce qu'il fait, je peux donner un sens à un mouvement.
 
En danse il faut être rigoureux, le travail doit être rigoureux; on croyait notre professeur exigeante, mais croyez moi ce n'est rien à côté de ce que je dois faire maintenant, je dois dire que cela m'aide d'avoir eu à faire beaucoup de recherches, de dossiers, de résumés, cela m'a préparé inconsciemment au travail demandé à l'université.
 
J'ai peur d'oublier des choses, je n'espère pas en tout cas.
 
Ce qui faut savoir aussi c'est que l'enseignement art danse est coefficient 6 au bac. Ma famille me disait : «Ça va coefficient 6, tu es tranquille, tu vas danser, tu vas avoir une super note et ton bac ,tu l'auras facilement».
On a travaillé 3 ans pour un examen. La danse ,c'est des heures et des heures de répétitions pour être préparé corporellement; c'est des heures de méthodologie pour l'écrit; c'est des heures de préparation de dossier pour l'entretien.
Au final c'est cinq épreuves: en Première on a passé les TPE, la danse m'a permis d'avoir 16. Un 16 au bac ce n'est pas trop mal. En terminale, 2 épreuves facultatives qui paraissent simples, mais elles sont difficiles à préparer. Les notes arrivent :deux 19, que de bonnes notes. On se dit que toutes ces heures sont récompensées, mais les épreuves les plus importantes sont celles de l'option lourde. Madame Pouget nous prépare depuis le premier jour de la seconde.
Après avoir râlé, s'être énervé sur les heures passées à travailler, nous avons enfin les résultats du bac: 15 coefficient 6(un 16 à l'écrit et un 14 à la pratique). Un soulagement.
 
La danse et sa rigueur ont porté leurs fruits. Je suis bachelière avec une mention en plus. Comme quoi,à force de travail, on arrive à tout. Ne pensez pas que j'ai eu le bac que grâce à la danse:j'ai eu de très bonnes notes dans les autres matières. Mais c'est vrai, que le travail acharné de Madame Pouget nous a permis exceller dans sa matière. Et croyez moi j'en suis fière.
 
J'ai tout dit je crois. Ah non ,j'ai failli oublier la chose la plus importante. La danse à Lacroix m'a apporté bien plus que tout ce que j'ai dit. La danse m'a donné une seconde famille: une maman à qui on peut tout confier, des moments avec mes 8 danseuses préférées, la rencontre avec des perpignanaises inoubliables. Et le souvenir d'un dernier cours plein de larmes.
C'est avec nostalgie que j'écris cette lettre car c'est avec nostalgie que j'ai quitté le lycée.
Je crois que la danse rapproche les Hommes, car la danse c'est un langage universel, c'est la beauté des corps en mouvements.
Avec beaucoup d'amitié, une ancienne élèves qui n'est pas prête d'oublier ces années lycées.
 
 
Camille