EDS Danse

Plaquette de présentation

Plaquette EDS Danse rectoPlaquette EDS Danse verso

 

 

 

 

 

 

Pourquoi choisir la danse en enseignement de spécialité ?

 

Il est parfois nécessaire de patienter pendant le chargement du fichier. 

Les poursuites d'études possibles

Les poursuites d’études générales  (hors Arts):

Les élèves ayant suivi un enseignement L - art Danse ont les mêmes débouchés que les élèves de L, y compris les orientations les plus sélectives.

  • Les CPGE littéraires et artistiques : les Classes Préparatoires  aux Grandes Ecoles littéraires et artistiques sont divisées en différentes voies qui permettent de préparer plusieurs concours : Ecoles normales supérieures, Ecole des Chartes, Ecoles de commerce. Il est également possible de se présenter l’entrée des Instituts d’études politiques ou d’écoles de journalisme.
  • L’Université : préparation de la Licence en 3 ans puis d’un Master en 2 ans.
    • Lettres et langues permettent de se préparer, outre aux métiers de l’enseignement, à des carrières dans la communication, l’information, l’édition, la culture, la traduction, le tourisme … Les spécialités de Licence : Lettres modernes, Lettres classiques, Langues étrangères appliquées, Langues littérature et civilisations étrangères, Sciences du langage, Communication
    •  Sciences Humaines et sociales comprennent Philosophie, Psychologie, Sociologie, Histoire, Géographie. Outre les débouchés de ces spécialités, elles permettent aussi de se diriger vers le journalisme, la documentation, l’urbanisme, l’aménagement…
    • STAPS (sc. et techniques des activités physiques et sportives) vers l’enseignement, l’entrainement ou la gestion d’équipements sportifs
  • Les BTS et DUT : S’ils ne sont pas prioritaires pour intégrer les Brevets de techniciens supérieurs, les L peuvent cependant être admis dans des spécialités telles le tourisme, le commerce international. En DUT, les départements  comme Information-communication sont bien adaptés.
  • Les écoles spécialisées :
    • Social : Assistant social, Educateur spécialisé ou Educateur de jeunes enfants recrutent sur concours après le bac pour préparer en 3 ans au Diplôme d’Etat.
    • Paramédical : les formations aux métiers d’infirmier ou d’assistant social sont accessibles, après réussite à un concours d’entrée en école.
    • Sciences politiques : les Instituts d’Etudes Politiques recrutent sur concours, près le bac, pour 5 ans d’études, vers l’administration, la gestion, l’économie, l’international, la communication …

 

Les poursuites d’études en Danse 

 

  • Vers l’enseignement : Diplôme d’Etat de professeur de Danse (en 2ans), après l’obtention de l’examen d’aptitude technique ou du DEC, ou passage de l’examen du Certificat d’aptitude.
  • Vers les carrières d’interprète : dans les écoles supérieures de danse d’Etat (CNS Paris, Lyon, Ecole de l’opéra national de Paris) ou dans l’une des écoles supérieures sous contrôle de l’Etat (CNDC d’Angers, ENSD Marseille, CND Pantin, Ecole Rosella-Hightower)
  • Licence Arts : théâtre et danse / U. Nice, Master Ethnomusicologie et anthropologie de la danse/ U. Clermont-Ferrand, Master Théorie et pratique des arts / U. Nice)

Les métiers du spectacle vivant 

 

  • Formations aux métiers techniques du spectacle vivant (maquillage artistique, lumière ou son, costumier, régisseur) en écoles spécialisées, ou à l’organisation : BTS audiovisuel option gestion de production.
  • Formation à la direction de spectacle vivant (ex : Master pro Lettres et langues spécialité management du spectacle vivant / U. Brest, Master conception de projets artistiques – spectacle vivant / U. Strasbourg)

 

Les métiers de l’action culturelle :

  •  Formations préparant à l’administration de la culture, de ses institutions et structures (Ex : Master Droit, éco, gestion  mention Administration des institutions culturelles / U. Aix-Marseille)
  • Formations préparant à l’élaboration et au développement projets culturels  (Ex : Master Gestion mention Management des organisations et des manifestations culturelles/ U. Aix-Marseille, Master  Sc. humaines Stratégies du développement culturel-médiation de la culture et du patrimoine / U.  Avignon)
  • Formations autour de la médiation culturelle et de la communication (Ex : Licence pro. Sc. humaines et sociales  - conception de projets et médiation artistique et culturelle / U. Bordeaux 3,  Licence pro. Médiation culturelle et développement de projets pour la danse et le cirque / U. Toulouse 3, Master Médiation culturelle – conception et mise en œuvre de projets culturels / U. Paris 3)

Lettres de témoignages

Hugon Victoria (2019)

 

Il est parfois nécessaire de patienter pendant le chargement du fichier. 

Stage octobre 2018 autour de l'oeuvre "Biped"

Dans le cadre de l’enseignement de spécialité art danseau lycée Lacroix en partenariat avec le Théâtre+Cinéma, scène nationale du Grand Narbonne, un stage exceptionnel de 2 jours  a été organisé autour de l’étude d’une œuvre au programme de terminale : Biped du chorégraphe Merce Cunningham. Ce stage a été encadré par Flora Rogeboz, danseuse et notatrice de danse, interprète dans Biped, recrée récemment par Robert Swinston.

Ont été abordées dans ce stage la « technique » Cunningham, l’analyse des modes de compositions  du chorégraphe et l’étude de l’œuvre Biped. Les contenus abordés  serviront aux épreuves pratiques et aux épreuves théoriques du baccalauréat.

 

« Ce stage a permis d’approfondir la technique Cunningham. J’ai été marquée par la complexité du mouvement dansé. C’est très technique et millimétré, bien plus que ce qu’on pourrait penser. L’intervention de Flora est vraiment une illustration de ce que nous apprenons en théorie. Cela nous a permis aussi d’approfondir nos connaissances car son expérience rajoute des précisions et une notion plus sensible et personnelle dans notre cours. Le stage est un moyen physique d’apprendre. »Victoria, élève de terminale.

                                                                                                              

« Pour moi,un tel stage est nécessaire pour poursuivre dans une telle discipline qu’est la danse.C’est une chance de pouvoir apprendre aux côtés d’une danseuse aussi talentueuse que Flora Rogeboz.Un stage comme celui-ci permet à nous, danseurs non professionnels d’aborder le travail de Merce Cunningham sous un angle différent de la théorie. On se rend vraiment compte de la complexité de sa danse et on se sent plus proche de cette façon. Ce stage m’a permis de mieux comprendre mon corps, de mieux utiliser mon espace sur scène, de prendre le temps d’aller le plus loin possible dans le mouvement. Faire ce genre de stage donne aussi l’occasion de poser des questions aux danseurs intervenant et de pouvoir étoffer ses contrôles et sa culture. »Maeva, élève de terminale

Danse 2 octobre 2018Danse octobre 2018

 

 

 

 

 

États généraux de la dans à Montpellier 2017

 Les élèves de terminales de la promotion 2017-2018 ont participé aux Etats Généraux de la Danse à Montpellier le 16 octobre 2017.

 

Le but de cette journée est de promouvoir l'enseignement de la danse dans les lycées et de montrer que cet enseignement est très sérieux.

 

Nous avons dansé notre chorégraphie "Tous en un" que nous avions déjà présenté pendant l'année de première lors de Fenêtre sur Scène et lors de l’événement "Hop ! Danse !" à Ferrals.

 

Ce fut une expérience enrichissante pour nous. Nous avons rencontré d'autres lycéens et nous avons pu voir leurs compositions, leurs interprétations de célèbres danseurs et chorégraphes comme Pina Bausch.

 

Cette journée a été un vrai défi pour nous qui n'avions qu'un mois et 2 semaines pour modifier cette chorégraphie à laquelle nous étions tant habitués, ce qui au début n'était pas chose facile. Mais grâce à l'acharnement et à la détermination de Madame Rey Pouget,notre professeur, aidée de Christine Jouve,artiste chorégraphe nous avons réussi à présenter une chorégraphie très finie que nous étions heureux de présenter.

C'était une bonne journée pour nous. Nous avons eu le plaisir de présenter cette composition aux autres lycées présents et de voir les leurs. Cette nouvelle interprétation de cette chorégraphie nous donne de nouveaux éléments de composition pour le BAC.

 

Nous sortons tous gagnants de cette journée à Montpellier, tant dans le plaisir pris à danser que dans l'utilité qu'elle a pour le BAC.

Lou Quintar